jeudi 19 juillet 2018

Retraités en colère préparent une rentrée sociale offensive...

Depuis un an de présidence MACRON, les retraités voient leur pouvoir d’achat baisser de manière significative avec :
• La hausse de la CSG (+1,7 point au 1er janvier 2018)
• La prolongation du gel des pensions.

En contrepartie, le Président des riches, n’oublie pas ses amis avec notamment :
• La suppression de l’ISF
• La réduction de l’imposition sur les revenus financiers du capital.

Dans les semaines qui viennent, il va s’attaquer :
• Au calcul de la retraite sur la carrière complète, avec un système par points pour la plupart des régimes,
• Au montant de la pension en instituant un système en lien avec la durée de vie de la génération et de l’état de santé de l’économie au moment de la prise de la retraite,
• Au droit à pension de réversion (voir communiqué ci-
dessous).

Bien entendu, cette réforme n’est pas faite pour améliorer le montant des pensions. L’incertitude sur ce montant alloué à la mise en retraite risque d’inciter les salariés à épargner individuellement.

C’est la fin de la solidarité !

Contre ces mauvais coups, il est indispensable que les retraités, avec les actifs, restent mobilisés, ce qui a été largement débattu lors du Comité Général de l’UCR du 26 juin (voir déclaration ci-dessous). C’est pourquoi, l’UCR avec les 8 organisations syndicales et associatives ont décidé d’une action le 9 octobre 2018. 

Cette journée sera précédée, le 3 octobre, d’une remise des pétitions à l’Assemblée Nationale (aux élus LREM). L’action se poursuit tout l’été et il est toujours possible de signer et faire signer cette pétition en allant sur le site de l’UCR : http://www.retraitesencolere.fr/

LIRE LE DOCUMENT COMPLET ICI